Comment écrire une bonne critique

La communauté NetGalley adore partager leur amour pour les livres qu'ils ont fortement appréciés, mais il peut être plus compliqué de trouver les bons mots quand il s'agit de critiquer un livre. Une critique ne doit pas nécessairement être négative, mais elle reste toujours un retour important. Être critique ne veut pas pour autant dire critiquer - les chroniques les plus utiles vont encourager par la critique, en utilisant certains détails et en apportant une analyse concrète. Même les "meilleurs livres" sont salués par la critique parce qu'ils ont été analysés, et malgré leurs défauts, ils méritent d'être célébrés. Continuez de lire pour découvrir nos conseils :

Soyez clair dès le début

Cela peut vous paraître évident, mais si vous n'avez pas l'habitude d'écrire une critique vous serez peut-être tenté de tourner autour du pot. N'ayez pas peur d'être honnête et de dire que ce livre ne vous a pas plu ou qu'il ne correspondait pas à vos attentes.

Expliquez votre critique

Une fois que vous avez partagé votre opinion, il faudrait élaborer. Se contenter de dire "Je n'ai pas aimé" n'est pas suffisant pour vos ami.e.s lecteurs.trices. Soutenez vos propos avec des arguments, et expliquez s'il s'agissait de l'intrigue, des personnages, ou de l'allure qui ne vous a pas plu. Partagez à votre lectorat ce qui n'a vraiment pas fonctionné pour vous, et ce qui mériterait d'être amélioré. Concentrez-vous sur le pourquoi, et soyez aussi précis que vous le pouvez.

Evitez d'être négatif.ve

Dans une critique, le but est d'exposer les éléments qui ne vous ont pas plu et pourquoi. On a tous lu ( et peut-être même écrit) une critique virulente, mais notre objectif en tant que membre NetGalley c'est de partager des chroniques utiles pour les éditeurs, auteurs.trices et passioné.es de lecture. Soyez prévenant.es et respectueux.ses du livre et de son auteur.trice. Soyez sincère mais pas méchant et concentrez-vous sur le livre plutôt que sur l'auteur.trice en tant que personne.

Mentionnez le positif

Une critique vous aide à partager votre opinion sur un livre. C'est le moyen pour aider les lecteurs.trices à trouver le bon livre, mais c'est aussi bien pour avertir les lecteurs.trices avec des goûts semblables aux vôtres de s'en éloigner. Faites en sorte de mettre en avant les éléments qui vous ont plu, qu'ils soient petits ou grands.

Imaginez un sandwich

Quand vous organisez votre critique, pensez à la forme d'un sandwich — un petit pain au-dessus et en dessous avec la viande au milieu. Commencez par un court résumé de l'histoire, ensuite partagez vos opinions et vos critiques, et enfin terminez avec ce qui vous a plu et partagez le type de lecteur.trice qui serait susceptible d'apprécier ce livre. On a encore plus de conseils sur l'écriture des chroniques ici si ça vous intéresse.

Imaginez les alternatifs

Les éditeurs apprennent beaucoup des chroniques des lecteurs.trices. Il est utile de savoir quels sont les éléments qui ne leur ont pas plu, mais aussi comment le livre aurait pu leur plaire. Y-avait t-il trop de points de vue alors qu'un aurait suffi ? Est-ce que la description des personnages était trop plate ? Partagez vos attentes sur ce que le livre aurait pu être.

Ne révélez pas l'intrigue

Cela peut être difficile de faire une critique sans révéler l'intrigue, mais il existe des techniques pour passer outre. Par exemple, au lieu de révéler le retournement de situation à la fin, vous pourriez parler du fait que la fin vous a paru bâclée, qu'il y avait trop d'incrédulité, ou que cette fin n'était pas satisfaisante. Nous conseillons de respecter les lecteurs.trices en évitant de trop en dévoiler, car même si un livre ne vous a pas plu, les autres auront très certainement envie de se faire leur propre avis sur la question.

Prenez en compte votre audience

Est-ce que vous êtes un.e libraire à la recherche d'un livre à proposer dans votre catalogue ? Un.e bibliothécaire qui souhaite recommander des livres ? Un.e enseigant.e qui prépare la bibliothèque de sa classe ? Un.e blogueur.euse qui veut partager ses dernières lectures avec ses abonné.es ? En tant que lecteurs.trices influent.es, vos chroniques doivent refléter l'audience à laquelle vous vous adressez.

Choisissez le bon lectorat

La lecture est une expérience personnelle. Un livre auquel vous avez donné cinq étoiles, pourrait ne pas être terminé par quelqu'un d'autre. Réfléchissez sur le livre que vous avez lu et demandez-vous quel type de lecteur sera plus susceptible de l'apprécier. Par exemple, un roman fantastique auquel vous avez donné deux étoiles parce qu'il y avait trop de détails sanglants, pourrait mieux fonctionner auprès des fans de Game of Thrones.

Par contre, si vous pensez qu'un livre contient des contenus pouvant être problématiques pour certains lecteurs.trices (par exemple les livres qui perpétuent le racisme, l'homophobie, ou qui se moquent des handicaps), faites en sorte de le partager dans votre chronique. Inclure des avertissements sur des sujets sensibles peut aussi être utile.

Le système de notation

Les plateformes de partage de chroniques comme NetGalley mettent à disposition un système de notation déjà établi. Au moment d'écrire votre chronique, prenez en compte comment vos critiques impactent votre notation, de telle sorte à ce que votre message soit clair et précis. Une critique accompagnée d'une note de quatre étoiles peut être confuse pour l'éditeur, l'auteur.trice et les autres lecteurs.trices. Trouvez un bon équilibre qui représentera le mieux votre avis.

Rappelez vous l'objectif d'une critique

Sur NetGalley, vos chroniques aident les éditeurs à se faire une idée du type de lecteur.trice que vous êtes. Même si une critique d'un service presse n'apporte pas directement de changement à l'œuvre finale, votre retour peut tout de même permettre à l'auteur.trice d'apporter des modifications à leur prochain titre, il peut aussi aider à orienter l'éditeur dans son choix de livres, à changer le style des couvertures, et bien plus encore. Une critique est tout aussi importante qu'une chronique positive. 

Relisez-vous, encore et encore

Relisez votre chronique après avoir fini de l'écrire. Et quand cela est fait, faites-le encore une fois. Vérifiez les citations, l'orthographe du nom de l'auteur.trice et ceux des personnages, et les pronoms utilisés. En faisant cela, vos lecteurs.trices pourront se concentrer sur votre message sans être déconcentré.es par des coquilles ou des erreurs grammaticales qui pourraient être désavantageuses.

Partagez consciencieusement 

En tant que membre de NetGalley, partager vos chroniques est une seconde nature chez vous. N'oubliez pas qu'en premier lieu vos chroniques sont lues par vos ami.es lecteurs.trices. En plus de partager votre chronique sur NetGalley, taguer l'éditeur dans votre chronique est un bon moyen de montrer votre reconnaissance pour le service presse envoyé, mais nous ne conseillons pas de taguer l'auteur.trice dans votre critique. C'est une pratique courante sur les réseaux sociaux quand vous recommandez un livre, mais la plupart des auteurs.trices ne préfèrent pas être tagué.es dans une critique, puisqu'il s'agit d'un procédé de communication plutôt direct (et très publique). Laissez les éditeurs décider quelles critiques doivent être transmises à l'auteur.trice.

Ne stressez pas 

Écrire une chronique peut prendre du temps. Transposer vos pensées, vos émotions, et vos avis à l'écrit n'est pas une mince affaire. N'ayez pas peur de faire une pause et de revenir à l'écriture une fois que vous vous sentirez prêt.e. Rappelez-vous pourquoi vous aimez lire et chroniquer, et ne soyez pas trop dur envers vous-même !

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 125 sur 127